actualités

Une saison, une œuvre • Le scaphandre à casque ou "pieds lourds"


Équipement d'un scaphandrier. © musée Denon
Opération de renflouement d'un bateau coulé à la jonction du Canal de Bourgogne avec la Saône, L. Amiot, éd. St-Jean-de-Losne, vers 1950. © archives départementales de Saône-et-Loire
Sacphandriers pendant la plongées, Saint-Germain-du-Plain, vers 1950, © archives départementales de Saône-et-Loire
Visite du barrage par un scaphandrier, Saint-Germain-du-Plain, vers 1950, © archives départementales de Saône-et-Loire
Scaphandriers avant la plongée, Saint-Germain-du-Plain, © archives départementales de Saône-et-Loire

À chaque nouvelle saison, découvrez un objet, un ensemble ou une œuvre sortie des réserves, dans un espace dédié au cœur des parcours de visites permanents.

Avril… juin 2018 : le scaphandre à casque ou « pieds lourds »

Le scaphandre est un équipement de travail utilisé pour déambuler sous l’eau, inventé en 1819 par Auguste Siebe. Le modèle présenté au musée dans le cadre de la 5e édition de « Une Saison, une Œuvre », de type Denayrouze (début du XXe siècle), est un scaphandre à casque aussi appelé « pieds lourds ». De Vingt mille lieues sous les mers à Tintin et le Trésor de Rackham le Rouge, il nourri l’imaginaire collectif depuis plus de 150 ans.


Télécharger la fiche explicative (PDF)