collections

extra-européenne



Les collections extra-européennes du musée procèdent d’une accumulation d’œuvres et d’objets rentrés dans les collections au XIXe et au XXe siècle. Ces objets « exotiques », curiosités évoquant le voyage et l’ailleurs lointain, furent rapportés en Europe par des collectionneurs français à titre de souvenir de leur séjour à l’étranger, principalement dans l’Empire colonial français.

Même si nombre de ces objets ont sans doute été produite localement dans le seul but d’être vendus aux européens de passage ils nous renseignent en premier lieu sur la façon dont les européens percevaient alors les cultures extra-européennes. L’étude scientifique de ces objets, armes d’apparat, de guerre ou de chasse, statuettes, masques, bijoux, objets de la vie domestique, instrument de musique provenant d’Afrique, d’Inde, d’Extrême Orient ou d’Amérique permet toutefois, sans prétendre donner un aperçu étendu des cultures dont ils proviennent, d’en aborder quelques facettes et d’appréhender ainsi toute une partie de leur richesse.

Un exemple d’acquisition d’objets extra-européens au 20ème siècle :
l’achat de la collection Berthelin en 1934

« Provenant du « musée d’histoire naturelle » de Tournus,
la ville de Chalon-sur-Saône a acquis, pour le musée Denon :

  • 1 armure complète de samouraï
  • 1 grande panoplie de lames et flèche empoisonnées
  • 1 crâne de rhinocéros
  • 1 crane de morse avec ses défenses
  • 1 crâne d’éléphant adulte avec quatre molaires
  • 1 grande panoplie d’armes diverses, fusils, pistolet
  • 1 panneau de fétiches nègres, crânes, mâchoires
  • 1 grande mâchoire de requin
  • 1 statuette de lutteur coréen
  • des bronzes de l’Inde et des statuettes
  • 1 jambe de momie aux ongles dorés
  • 1 grande défense de poisson scie
  • 1 paire de corne ondulée