collections

mobilier bourguignon



Le mobilier dit ”de Sennecey-le-Grand” est surtout représenté dans la Bourgogne du sud, entre Tournus et Chalon-sur-Saône dès les années 1830 et aurait été lancé par des compagnons remontant du midi en effectuant leur tour de France. Imposant et richement décoré, ce mobilier connaît un rapide succès auprès de la population rurale aisée, dont les ressources provenaient du commerce du blé.

Des artisans très spécialisés fabriquent ces meubles aux fonctions différenciées (buffets, armoires, vaisseliers, buffets-pétrins, tables…) L’armoire de mariage, fabrication typique de la région, était apporté en dot par la jeune mariée et trônait dans la pièce principale. Ce mobilier était sculpté de motifs floraux, végétaux, animaliers symbolisant la prospérité, la fécondité…, ces nombreux décors traduisent une grande maîtrise de la sculpture sur bois

Les menuisiers ont recours aux bois fruitiers (merisier, cerisier, poirier) avec une prédilection pour le noyer.

Plusieurs milliers de meubles furent produits sur ce modèle jusqu’à la fin du XIXe siècle quand l’exode rural, la production industrielle du mobilier et les changements de mode de vie et de goût, contribuèrent à l’arrêt de sa fabrication.